Home Tous-Business Stratégie/Business Microsoft fait mieux qu’attendu au quatrième trimestre 2023, tiré par le cloud qui se...

Microsoft fait mieux qu’attendu au quatrième trimestre 2023, tiré par le cloud qui se trouve stimulé par l’IA

Microsoft a publié mardi des résultats meilleurs qu’attendu pour le quatrième trimestre 2023, toujours dopés par le cloud, lui-même stimulé par l’explosion de l’intelligence artificielle générative.

En hausse de 18 % sur un an, le chiffre d’affaires ressort à 62 milliards de dollars pour la période allant d’octobre à décembre, qui est le deuxième trimestre comptable du groupe dont l’exercice est décalé. Ce montant est supérieur aux 61,1 milliards projetés par les analystes. Microsoft a fait mieux qu’attendu dans ses trois grands métiers, avec une
mention particulière pour le cloud, qui affiche 20 % de croissance sur un an et pèse près de 42 % des revenus de l’entreprise, a précisé le groupe dans un communiqué.

Déjà bien positionné dans le cloud, le groupe de Redmond capitalise désormais sur l’appétit d’IA générative, qui augmente les besoins de ses clients. Très rares sont ceux qui disposent, en propre, des capacités de calcul et de stockage nécessaires pour faire tourner les modèles d’IA générative, qui créent textes, images, sons ou vidéo sur simple demande en langage courant. « On est passé de la période où l’on parlait de l’IA à celle où elle est
désormais opérationnelle à grande échelle« , a commenté le PDG Satya Nadella, cité dans le communiqué.

Partenaire d’OpenAI, créateur de l’interface ChatGPT, Microsoft a ainsi lancé une série de fonctionnalités qui renforcent ses logiciels avec de l’IA générative, notamment son moteur de recherche Bing ou la suite bureautique Microsoft 365. « En infusant de l’IA à tous les niveaux de notre pyramide technologique, nous gagnons de nouveaux clients et nous offrons des avancées et des gains de productivité dans tous les secteurs« , a poursuivi le dirigeant.

Le cloud représente près de la moitié du bénéfice opérationnel

Outre son potentiel de croissance, le cloud est, de loin, l’activité la plus rentable de Microsoft, et a représenté près de la moitié du bénéfice opérationnel au quatrième trimestre 2023 (46 %). « Dans un secteur technologique pourtant dynamique, Microsoft est hors compétition« , a commenté Jeremy Goldman, analyste du cabinet Insider Intelligence/eMarketer. « Ils sont les pionniers de la transformation avec l’IA en figure de proue. »

Le bénéfice net a atteint 21,8 milliards de dollars, en hausse d’un tiers sur un an. Pour autant, l’action du groupe se repliait de 1,61 % dans les échanges électroniques postérieurs à la clôture de Wall Street. « Le géant des logiciels a livré des résultats solides, mais pas suffisamment forts pour apaiser le marché », a réagi Sophie Lund-Yates, analyste d’Hargreaves Lansdown. « Les progrès (de l’entreprise) sont impressionnants, mais des questions demeurent », a-t-elle poursuivi, dans une note, évoquant des « signes de
prudence » des sociétés clientes de Microsoft dans un contexte de ralentissement économique.

 

Juliette Paoli avec AFP